Poêle à bois Turbofonte

Le poêle à bois Turbofonte allie plaisir du spectacle du feu et rendement d’un foyer fremé. Facile à installer, il propose un mode de diffusion de la chaleur et un rendement différent selon le type de matériau avec lequel il est construit.
En moyenne il restitue 60 à 80 % de la chaleur.La plupart des poêles modernes fonctionnent en feu continu.
Le chargement en bois s’effectue environ toutes les 8 heures (6 à 12 heures pour les poêles en mélange de fonte et matériau réfractaire, 5 à 10 heures pour les poêles en mélange de fonte et d’acier).
Techniquement aujourd’hui très évolué, le poêle à bois offre une réduction des émissions polluantes et une parfaite autonomie.
Dans certaines régions, le poêle à bois est encore le meilleur moyen de se chauffer de manière autonome et ponctuelle.
En effet, son installation ne nécessite pas de souscrire à un abonnement énergétique (EDF ou GDF).
Pour les rénovations lourdes, il peut s’avérer être une très bonne solution provisoire de chauffage puisqu’il peut s’installer par simple raccordement à un conduit de cheminée.
Avec un choix judicieux de son emplacement, le chauffage autonome peut suffire en tant que chauffage de base, à condition de respecter deux notions : l’appareil doit être placé dans la pièce la plus fréquentée, la chaleur doit pouvoir circuler librement entre les différents espaces de vie.
La maison, si elle n’est pas trop vaste, peut ainsi être chauffée totalement. Les poêles Turbofonte peuvent également servir de chauffage d’appoint ou intersaisonnier : c’est un complément idéal pour les maisons solaires ou les maisons chauffées à l’électricité.

Avantages et inconvénients

L’avantage majeur du poêle à bois est sa facilité d’installation : un seul raccordement à un conduit d’évacuation suffit à son fonctionnement. Vite réalisé et sans complication technique, il pourra aussi être déménagé sans dommage.
La multiplicité des modèles permet aux poêles à bois de trouver facilement une place dans tous les intérieurs : du classique poêle noir à l’original contemporain, le poêle d’aujourd’hui se décline à l’infini.
Le principal inconvénient du poêle à bois réside dans l’absence de possibilité de réglage de la température ambiante.
Si certains modèles offrent une régulation de manière automatique, grâce à un volet d’air situé sur le côté et commandé par un bilame, cette régulation se limite à un réglage de combustion et non.
Il est ainsi possible d’optimiser la consommation de bois mais pas régler de manière précise la température ambiante.
Il y a peu de risques de renverser ces appareils plutôt lourds (de 80 kg à plus de 600 kg ) par contre, ils rayonnent fortement et il faut faire attention à ne pas se brûler à leur contact. En présence d’enfants en bas âge, la plus grande prudence est de mise.
Du fait du conduit de cheminée nécessaire, ce sont des appareils statiques.